Gwynherfar

Pouvoirs & Compétences : magie blanche, symboles de protection, maîtrise des rituels de lumière

Aussi connue comme la Reine en Blanc, Gwen est une âme antique emprisonnée dans un cairn par à un démon Fomorien pendant plus d’un millier d’années. La Blood Watch l’a secourue alors qu’ils neutralisaient un puissant Forgotten, le King of the Hunt. Est-ce que ces mille ans de solitude l’ont rendue folle ? Certains disent que oui mais, après tout, la Blood Watch ne repose-t-elle pas ses fondations sur la folie ? Toujours est-il que l’équipe apprécie le potentiel apporté par sa sorcellerie.

Carte de profil en français pour Pulp City

À découvrir en anglais

3 pensées sur “Gwynherfar

  • 21 juin 2018 à 12:19
    Permalink

    Un bon soutien pour la blood watch, pas mal pour contrôler le terrain et gagner des PA. Binômée avec un suprême qui donne des dé de boost, ça peut créer une bonne synergie pour gonfler la reserve de PA.
    Quand rien est précisé dans les invocations, comme sur le profil de Gwynherfar, y-a-t-il une limite au nombre d’élément invoqué ou alors, les éléments précédemment invoqués disparaissent-ils?

    Répondre
    • 21 juin 2018 à 13:37
      Permalink

      Dans les règles, ont trouve ceci : « Sauf mention contraire, un Terrain Dangereux ou une Structure Invoquée reste en jeu jusqu’à ce que la même Action d’Invocation soit à nouveau utilisée par la même figurine. » Je dirai donc que quand on réutilise l’Action, on « défausse » la précédente.

      Gwynerfhar est en effet un Soutien intéressant à la Blood Watch, mais aussi à des Héros Indépendants. Surtout, elle offre une panoplie de pouvoirs vraiment surprenante et rafraîchissante (échanger les PA contre du Boost et vice-versa). Attention cependant face à du Forgotten ou le Necroplane (avec de nombreux Suprêmes Ténèbres), son élément Lumière est une arme à double tranchant.

      Répondre
  • 21 juin 2018 à 18:38
    Permalink

    Ha oui, merci! Je n’avais pas le courage de replonger dans les règles!!!
    Lumière est bien, mais contre ténèbre, le retour pique aussi…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *