Quelques figurines peintes

Bonjour à tous!

Gulix a la gentillesse de me dédier un espace pour exposer quelques figurines peintes de nos Suprêmes préférés.

Donc, sans plus attendre, voilà des photos de mes p’tits super-héros barbouillés.

Opération coup de poing avec The Way

Les membres de The Way ont été les premiers sur lesquels j’ai posé les pinceaux.

Comme vous pouvez le constater, les socles ne sont pas fait car je ne savais pas encore quel type de décors je souhaitais.

Crimson Oni est le tout premier Suprême de ma collection. Avec lui, j’ai défini l’aspect graphique que je voulais pour mes figurines: quelque chose de simple, avec une palette restreinte de couleurs pour les costumes.

Ses petits camarades ont rapidement suivi:

White Tiger

Jade Hawk

Foxy Blade

Et surtout Amok qui m’a permis de constater à quel point c’est fun de peindre un Colosse.

Une question d’Alignement

Après The Way, je suis parti sur les Héros avec l’idée de tous les faire avant de commencer les Héros / Vilains, pour finir par les Vilains.

Forcément, ma vitesse de peinture est telle que de nouvelle figurines de ce type sont sorties depuis, il va falloir rattraper tout ça… un jour!

Bref, voici Trail, que je souhaitais différent des versions que j’avais trouvées en fouillant le net.

Harrier

Sovereign

Perun

Wildman, avec un socle. J’ai finalement décidé de faire quelque chose d’urbain à base de beaucoup de routes, de trottoirs et d’un peu de murs. Oui, c’est un peu simpliste, mais que voulez-vous, il faut faire des concessions pour avancer dans la peinture et réduire la montagne de plomb !

Stonehawk

Dead Eye et ses acolytes

Skyline

Tekna

Baby Rude. Je vous ai déjà dis que peindre un Colosse c’est fun?

Riposte

Arquero que j’ai peint dans sa version Supreme Alliance.

 

It’s good to be bad

Vector et Chesire annoncent un virage vers le côté obscur de Pulp City.

Gentleman a reçu un fusil de la gamme Infinity, son arme initiale ayant « disparue » suite à ce que je suspecte être une rencontre avec un chat (un vrai, pas Chesire).

Bien qu’ayant décidé de ne pas trop rentrer dans des détails, je ne pouvais pas passer à côté d’une chemise hawaïenne pour Seabolt.

Cromag, mon troisième et dernier Colosse, pour le moment.

 

Aurelius

Nuke

Red Baron, que j’ai peint comme le Baron Rouge.

Tangent dans ses couleurs de la Red Republik.

Anansi, que je voulais faire sortir un peu du lot avec une pose évoquant sa capacité à marcher sur les murs.

1000 Voices et les Voicelings.

L’avatar du jaguar dont j’ai raté la fourrure.

Misterious Man et Xenobi ferment la marche pour les Vilains

Les gardiens de la galaxie

Slug, Virgo et Tritonious, le trio des Marshalls de l’espace (Tritonious est Badass).

Metal is not dead

Après cette avalanche de personnages non affiliés, ou presque, je me suis lancé dans le Heavy Metal, pour tester les peintures métalliques Scale75.

Docteur Mercury

Androida

Androida bénéficiant de deux sculptures, j’ai décidé d’utiliser sa première version comme une statue, un monument érigé à la gloire des sauveurs de Pulp City qui pourra servir d’objectif en jeu.

MOD

Voilà, c’est tout pour le moment!

Une pensée sur “Quelques figurines peintes

  • 20 octobre 2017 à 21:35
    Permalink

    Merci à toi pour ce post bien fourni et alléchant ! Et n’hésitez pas si vous voulez participer au blog, c’est ouvert à toutes les bonnes volontés !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *